Siège social : 9 avenue Edouard Branly 93420 Villepinte - 06 23 49 22 77- apcjfassociation@gmail.com

Antenne de Guyane : 32 avenue du Lieutenant Colonel Chandon 97320 Saint Laurent du Maroni- 06 94 13 77 22- apcjf.guyane@gmail.com

Les expositions interactives 

 

Les expositions ont été conçues par la protection judiciaire de la jeunesse avec pour objectif de sensibiliser les jeunes sur les questions de droits et devoirs.
Déclinées en deux formats une pour la tranche d'âge 9-13 ans et une pour les 13-18 ans .

 

Les expositions ont été conçues par la protection judiciaire de la jeunesse avec pour objectif de sensibiliser les jeunes sur les questions de droits et devoirs.
Déclinées en deux formats une pour la tranche d'âge 9-13 ans et une pour les 13-18 ans .

Conçues et réalisées par la protection judiciaire de la jeunesse, les expositions se veulent un outil pédagogique pour échanger autour des droits et devoirs. Déclinées en deux versions elle permettent de rendre le contenu adapté en fonction de l'age . Moi jeune citoyen pour les 9-13 ans et questions de justice pour les 13-18 ans. 

 

MOI JEUNE CITOYEN

À partir des situations que les enfants de 9 à 13 ans peuvent rencontrer dans leurs principaux lieux de vie, la maison,la rue et l'école et à chaque fois que la loi ou la règle constitue une référence, 

Conçue prioritairement pour les classes de CM1 et CM2, l’exposition s’adresse aussi aux élèves les plus jeunes des collèges et aux enfants de 9 à 13 ans pris en charge par les institutions départementales (foyers de l’enfance, associations diverses) et municipales (services de la jeunesse, centres sociaux…)

9·13 Moi, jeune citoyen permet  de mieux repérer les acteurs sociaux, de comprendre le fonctionnement de l’institution judiciaire au civil comme au pénal, de prendre conscience de leurs droits et de leurs devoirs, d’être informés des conséquences possibles d’un acte délictueux, d’être capables d’utiliser les moyens légaux d’accès à la justice, de connaître les lieux d’information et d’écoute existants. Et permettre à l’adulte de prendre sa place « d’instituant » des lois de la République.

DEROULEMENT DE L'ATELIER 

La classe avec son professeur est invité dans un premier temps à découvrir les cinq panneaux et prendre connaissance des thèmes proposés (5 minutes ),  Ensuite l'intervenant explique le déroulement de l'animation . chaque élèves va être invité à choisir une plaquette questions ( détachable) se trouvant sous l'un des panneaux, chacun  regroupant 30 questions.


Quand tout le monde à choisi sa question l'animation  sous forme d’échanges et de débat va commencer.

chaque élève  lit sa question au reste de la classe qui donnera son avis.

Question après question, un débat est alors engagé.

 

L'intervenant invite chaque élève à argumenter sa réponse, à la justifier. Chacun s’exprime et les avis sont parfois contradictoires. 

Au cours de ces échanges, l'intervenant interroge et apporte de nouvelles pistes de réflexion pour que les élèves prennent conscience des faits qui sont débattus et des comportements à adopter ou non. Puis, la réponse à la question posée est apportée par l'intervenant, ce qui permet aux enfants de valider ou non les pistes envisagées lors du débat. Enfin, l’exposition propose d’écouter (enregistrements vocaux) les réponses apportées par différents interlocuteurs (les parents, le copain, un directeur d’école, un policier, un travailleur social et un juge) à la question posée. Celai permet après chaque question de confirmer la réponse donnée et de connaître les points de vue de différentes personnes.

QUESTIONS DE JUSTICE

 

L’Exposition 13·18 Questions de Justice est composée de deux parties :
Une partie didactique de 10 panneaux illustrant des thèmes relatifs aux droits et devoirs : filiation, nom, nationalité, protection, instruction, expression, défense, justice adaptée, infractions (contraventions, délits, crimes), procédure judiciaire relative à l’enfance délinquante, les Tribunaux et Cour d’assises pour les mineurs, l’incarcération des mineurs, etc…
Une partie interactive où les élèves s’impliquent en choisissant des thèmes par le biais de fiches reproduisant certaines situations.
13·18 Questions de justice permet aux élèves de mieux repérer les acteurs sociaux, de comprendre le fonctionnement de l’institution judiciaire au civil comme au pénal, de prendre conscience de leurs droits et de leurs devoirs, d’être informés des conséquences possibles d’un acte délictueux, d’être capables d’utiliser les moyens légaux d’accès à la justice, de connaître les lieux d’information et d’écoute existants.L’Exposition 13·18 Questions de Justice est composée de deux parties :
Une partie didactique de 10 panneaux illustrant des thèmes relatifs aux droits et devoirs : filiation, nom, nationalité, protection, instruction, expression, défense, justice adaptée, infractions (contraventions, délits, crimes), procédure judiciaire relative à l’enfance délinquante, les Tribunaux et Cour d’assises pour les mineurs, l’incarcération des mineurs, etc…
Une partie interactive où les élèves s’impliquent en choisissant des thèmes par le biais de fiches reproduisant certaines situations.
13·18 Questions de justice permet aux élèves de mieux repérer les acteurs sociaux, de comprendre le fonctionnement de l’institution judiciaire au civil comme au pénal, de prendre conscience de leurs droits et de leurs devoirs, d’être informés des conséquences possibles d’un acte délictueux, d’être capables d’utiliser les moyens légaux d’accès à la justice, de connaître les lieux d’information et d’écoute existants.

L’Exposition 13·18 Questions de Justice est composée de deux parties :

Une partie didactique de 10 panneaux illustrant des thèmes relatifs aux droits et devoirs : filiation, nom, nationalité, protection, instruction, expression, défense, justice adaptée, infractions (contraventions, délits, crimes), procédure judiciaire relative à l’enfance délinquante, les Tribunaux et Cour d’assises pour les mineurs, l’incarcération des mineurs, etc…

Une partie interactive où les élèves s’impliquent en choisissant des thèmes par le biais de fiches reproduisant certaines situations.

13·18 Questions de justice permet aux élèves de mieux repérer les acteurs sociaux, de comprendre le fonctionnement de l’institution judiciaire au civil comme au pénal, de prendre conscience de leurs droits et de leurs devoirs, d’être informés des conséquences possibles d’un acte délictueux, d’être capables d’utiliser les moyens légaux d’accès à la justice, de connaître les lieux d’information et d’écoute existants.

MODALITÉ

L’exposition est installée pour la durée d’une semaine minimum dans l'établissement scolaire, ce qui permet à une douzaine de classes au moins d’en bénéficier à raison d’une séquence de 2 heures par animation. Elle peut également concerner plusieurs classes dans différents établissements, en fonction du projet.

 

L’A.P.C.J.F établit les plannings en liaison avec l'établissement, un juriste anime l'exposition. Les parents peuvent-être associés à cette démarche par une réunion-animation organisée en soirée à leur intention dans l’établissement où est installée l’exposition. - Cette proposition est également faite aux différents personnels de l’établissement lors de la mise en place de l’exposition par exemple de 12h à 14h.

Un local de 50m2 minimum est nécessaire à l’installation de l’exposition -  La partie interactive d’information nécessite une disposition de chaises pour les participants - Chaque classe sera accompagnée de son professeur qui sera présent pendant toute l’animation.