Siège social : 9 avenue Edouard Branly 93420 Villepinte - 06 23 49 22 77- apcjfassociation@gmail.com

Antenne de Guyane : 32 avenue du Lieutenant Colonel Chandon 97320 Saint Laurent du Maroni- 06 94 13 77 22- apcjf.guyane@gmail.com

VIVRE LE DROIT, POUR MIEUX LE COMPRENDRE

La justice, les droits sont mal connus, donc mal perçus par beaucoup de jeunes, qu'ils perçoivent souvent comme uniquement répressifs. Les comportements déviants qu'ils peuvent commettent relèvent souvent de l'infraction pénale sans qu'ils en soit conscient et en ignorant les conséquences .Il nous parait important de leur faire menée une réflexion autour de ces questions en les sensibilisant sur les droits , les devoirs, les responsabilités et au fonctionnement de la justice en France . 

CONTENU DE L'ACTION

Le procès simulé est une simulation d’une audience réelle où les jeunes jouent divers rôles, avocat.e.s, personne accusée, plaignant.e, témoins, etc. Chaque camp travaille dur pour se préparer à l’audience où il sera fait usage de la loi, des faits et d’une stratégie qui lui est propre pour présenter sa cause.


Les procès simulés sont l’une des façons les plus amusantes et intéressantes de se familiariser avec le droit et le système judiciaire. Les jeunes apprennent comment analyser les faits, concevoir des arguments juridiques et mener diverses parties d’un procès. Avec un soutien approprié, tous les groupes de jeunes peuvent participer à un tel défi et mener à bien un procès plus vrai que nature!


Avec un soutien approprié, tous les groupes de jeunes peuvent participer à un tel défi et mener à bien un procès plus vrai que nature!


L'action est animée de manière ludique mais sérieuse par un juriste de l'association. 


Tout au long des étapes, le débat s'installe, il permet aux jeunes de se plonger au cœur de la justice pour en découvrir son fonctionnement, ses acteurs et ses différentes juridictions.


Après une préparation en trois étapes les jeunes se rendent au tribunal pour y reconstituer l'affaire qu'ils ont préparer .


Etape 1: (Intervention de deux heures dans la structure)

  1. Présentation générale de la justice et de son fonctionnement
  2. Présentation de la classification des infractions et des juridictions 
  3. Présentation de la spécificité de la justice des mineurs
  4. Présentations et choix de l'affaire.

A la fin de cette étape une trame de l'affaire reprenant les différentes déclarations et auditions sont remis. La lecture complète de l'affaire permettra de figer l'histoire qui émane de vraies affaires ayant été jugées au tribunal pour enfants de Bobigny.


Etape 2: (Intervention de deux heures dans la structure). 

A cette étape le groupe aura pris connaissance de l'affaire, des différents personnages et déclarations avec le référent du projet.

  1. Choix et distribution des rôles
  2. Présentation de leurs missions à l'audience
  3. Petit jeu de rôle de simulation d'une audience
  4. Diffusion d'extraits d'audiences (Instants d'audiences de Depardon) 

Etape 3:  Reconstitution au tribunal. (Prévoir une demi journée)

Les jeunes se rendent dans une salle d'audience réservée par l'association.
Chacun prend sa place "l'audience est commencée..." 

Les acteurs de la justice sont vêtus de robe d'audience

OBJECTIFS

L'action permet aux jeunes de mieux comprendre le fonctionnement de la justice et les sensibilisent sur les questions de droits et devoirs des mineurs .

Elle permet aussi de sensibiliser sur les questions de violence, de harcèlement et d'informer sur l'accès aux droits des jeunes.

De les informer sur leurs responsabilités en tant que mineurs 

De les informer des risquent qu’ils encours en cas d'infraction

L'action participe à la prévention de la violence à l'école et plus globalement à la lutte contre la délinquance.

On parle de nous 

Reconstitution Saint Laurent du Maroni